mercredi 19 avril 2017

Cannes Soundtrack




Hier soir, dans le cadre étonnant de la maison Sonos, s'est tenue la soirée de présentation de Cannes Soundtrack. En effet, la musique de film est la grande absente du festival de Cannes. Aussi étonnant que cela puisse paraître, l'art de la bande originale n'a été récompensée qu'une seule fois, lors de la première édition de 1946 (victoire de Georges Auric pour La symphonie pastorale, réalisé par Jean Delannoy). Pourtant, en marge de la compétition officielle, depuis 2012, sont décernés les Cannes Soundtrack Awards par un jury de journalistes. Qui succédera à Cliff Martinez, lauréat 2016 pour la BO de The Neon Demon (Nicolas Winding Refn) ? Réponse le 27 mai sur la Croisette…


Les nominés 2017 :

The Meyerowitz Stories
de Noah Baumbach

Okja
de Bong Joon-Ho

Aus Dem Nichts (In the fade)
de Fatih Akin

120 battements par minute
de Robin Campillo

The Beguiled
de Sofia Coppola

Rodin
de Jacques Doillon

Happy end
de Michael Haneke

Wonderstruck
de Todd Haynes

Le Redoutable
de Michel Hazanivicius

Geu-Hu (The day after)
de Hong Sangsoo

Hikari (Radiance)
de Naomi Kawase

The killing of a sacred deer (Mise à mort du cerf sacré)
de Yorgos Lanthimos

A Gentle creature
de Sergei Loznitsa

Jupiter's moon
de Kornél Mandruczó

L'amant double
de François Ozon

You were never really here
de Lynne Ramsay

Good time
de Benny & Josh Safdie

Nelyubov (Loveless)
d'Andrey Zvyagintsev


Aucun commentaire: