mercredi 9 mars 2016

Refuge : « Brokenbird »



Refuge. C'est, bien entendu, le nom du groupe. Mais c'est également, au-delà, une conception de la musique. Un Refuge. En effet, la formation déploie les grands moyens pour faire de chaque chanson un cocon précieux et confortable. L'ambiance est langoureuse entre cordes soyeuses et nappes synthétiques atmosphériques au-dessus desquelles plane la voix de tête du chanteur, à laquelle se joint parfois une chanteuse. Ces sept compositions inaugurales font montre d'un art consommé de la pop, hypnotique (« Brokenbird ») fine et ciselée. On pense parfois à Talisco (« Dumb believers ») parfois à un version masculine de Kate Bush. Un EP apaisant, propice à la rêverie, à écouter pour se détendre en fin de journée.


1 commentaire:

Rejane Marteau a dit…

Un EP dont nous attendons avec impatience la sortie, du bonheur en perspective