samedi 12 janvier 2013

Dropkick Murphys : « Going out in style »




Bien qu’immensément populaire outre-Atlantique, les Dropkick Murphys sont (trop) méconnus dans nos contrées. Typiquement le genre de groupe dont personne ne parle et que l’on entend malheureusement nulle part. Et pourtant, les Dropkick Murphys s’apprêtent à investir le Zénith le mois prochain. Comme son nom l’indique, le gang de Boston fait le lien entre deux cultures : le punk et la musique celtique. Le groupe n’est pas avare en décibels, gros son, guitares, basse et batterie s’en donnent à cœur joie. Mais l’intérêt vient d’ailleurs, dans cette capacité à s’approprier les sonorités irlandaises. Mélanger les banjos, mandolines, accordéon et autres cornemuses aux guitares saturées et voix gutturales. Et ils excellent même dans l’art de la ballade irlandaise (« Cruel »). Riche d’une carrière d’une bonne quinzaine d’années, les Dropkick Murphys, arrivés à maturité et sont actuellement au sommet de leur art. La formule roule désormais à la perfection. Un groupe capable de reprendre, sur le disque live bonus accompagnant l’album, aussi bien Woody Guthrie (« I’m shipping up to Boston ») qu’AC/DC (« TNT ») sans jamais être ridicule, c’est pas le bonheur ça ?

1 commentaire:

Frédéric Garcia a dit…

Ha je suis complètement passé à coté de ce disque à sa sortie, session de rattrapage bientôt, merci du tuyau :)