samedi 28 mai 2011

Audition MJC, 28 mai 2011.


N’ayant pu réunir le groupe au grand complet cette année, faute de participants (une petite crise des vocations ?) on s’est contenté pour notre petit Woodstock annuel d’un duo de batteries avec Georges, mon nouveau partenaire dans le crime. Quoi qu’il en soit, je ne connaissais pas Georges avant nos premières répétitions communes et j’ai découvert un mec super sympa. Et puis j’aime bien la formule à deux batteries, c’est plus funky et ça groove deux fois plus. Et puis pour tout dire, ça me rappelle les Dirtbombs (de Detroit !), un de mes groupes préférés et cela me rend assez fier. On s’est basé sur la bible de tous les batteurs, la méthode d’Agostini, l’exercice s’appelle « divertissement » et on le trouve à la page 44. On alterne chacun à notre tour les grooves et les breaks, exactement comme les Dirtbombs quand ils finissent leurs concerts. Georges s’est débrouillé comme un chef et ce n’était pas évident pour lui qui débute cette année. A l’exception cependant d’une petite plantade à la fin où on aurait du finir en même temps. Je suis aussi très heureux d’avoir pu jouer sur la batterie de mon prof, Laurent, une superbe Ludwig vintage des années 1970. Je suis assez content du résultat.

video video

Aucun commentaire: