vendredi 5 décembre 2008

Kurt Cobain : About a son d’A.J. Schnack




De biopics en documentaires en concerts filmés, vous pensiez avoir tout vu de la façon dont la musique pouvait être traitée au cinéma ? Vous aviez tout faux ! « Kurt Cobain : About a son », long métrage réalisé par A.J. Schnack ouvre une brèche originale sans utiliser une seule image d’archive (à l’exception de quelques photos en noir et blanc) ni aucune chanson de Nirvana. Le film se base sur des entretiens, enregistrés en 1992 et 1993, entre Kurt Cobain et le journaliste Michael Azerrad en vue de la rédaction d’une livre biographique (« Come as you are ») écrit par ce dernier. Même si on n’entend pas Nirvana pendant le film, on écoute beaucoup Cobain. Comme venue d’outre tombe, c’est sa voix qui raconte sa propre histoire, son mal de dos, ses difficultés avec la presse, ses maux d’estomac, qui conduiront à l’issue létale que l’on sait… Sur ses inestimables documents audio se greffe des images filmées dans trois villes, toutes situées dans l’état de Washington, où vécu Cobain : Aberdeen, Olympia (qui est également devenue depuis la maison de Gossip) et Seattle. Les images illustrant peu ou prou les propos tenus par Cobain. De fait, le film s’écoute, beaucoup, et se feuillette comme un vieil album photo. La bande originale adopte la même démarche, pas de racolage, d’ « inédit » bidon mais une collection de groupes, de musiques, de chansons que Cobain a aimé. En ce sens, la BO ressemble à une bonne vieille mixtape d’antan compilée par Kurt lui-même.

Le décès de Kurt Cobain a été pour beaucoup de monde une tragédie, une déflagration dont on a un peu oublié l’impact aujourd’hui et qui a durablement marqué le rock de l’époque. Quatorze ans après les faits, on a maintenant le recul nécessaire pour apprécier à sa juste mesure ce film tout en retenue. Et il est remarquable.

La bande annonce :

1 commentaire:

dj duclock a dit…

Raaa bon sang. J'ai hate qu'il déboule sur les écrans Nantais celui là.