dimanche 6 avril 2008

Marie Queenie Lyons : « Soul Fever »




Comme une résurrection, un petit miracle, le premier album de Marie Queenie Lyons, sort pour la première fois en CD, 38 ans après sa sortie originale en vinyle. Marie Queenie Lyons, native de Louisiane a débuté en 1963 et a chanté avec Jerry Lee Lewis, James Brown, Fats Domino… Son premier album à elle, « Soul Fever » sort en 1970. La production soul de l’époque était tellement dense, les talents tellement nombreux, que celui de Queenie est passé complètement inaperçu. Pourtant cet album, très marqué par les origines sudistes de Marie, ne manque pas de qualités. « Soul Fever », c’est son titre, et c’est tout de même bien trouvé car ce disque est aussi moite qu’un après-midi d’été en Louisiane. Le disque commence avec « See and don’t see », cuivres chauds, chant inspiré, rythme, tout y est et on se retrouve d’emblée en terrain connu. « You used me », plus gospel, laisse peu de doute quant à l’endroit ou Marie a appris à chanter. « Your thing ain’t no good without my thing » attaque l’auditeur avec un angle plus funky. « Snake in the grass » évoque des influences plus Motown.

Avouons-le, la petite demi-heure que dure ce CD passe bien trop vite. C’est alors que l’on se prend à se demander, mais qu’est devenu Marie Queenie Lyons ? Nul ne le sait vraiment. Elle a disparue, telle une étoile filante une nuit d’été dans le ciel sudiste. Ce premier album est également l’unique de Queenie. Maintenant, Bettye LaVette et Candi Staton ont vu leurs carrières redémarrer après de semblables rééditions. Sexagénaires, elles sont devenues des icônes branchées et la jeunesse se presse à chacun de leur concert. Alors pourquoi pas au tour de Marie Queenie Lyons ?

Quoiqu’il advienne, un grand merci à Vampisoul, l’excellent label barcelonais, spécialisé dans ce genre de réédition, pour avoir réussi à déterrer ce trésor caché et confidentiel.

http://www.vampisoul.com/
www.myspace.com/vampisoul


En Ecoute : "Your thing ain't no good without my thing"


"See and don't see"

1 commentaire:

FUNKYTOWN a dit…

Nous n'avons jamais entendu parlé de carrière pour Marie Queenie Lyon car elle est décédé peut après cet album Fever.